Le milieu physique

 

Les salins au soleil - R. DegiovaniLa plaine alluviale de l’Aude est une entité géologique récente issue d’un processus de formation d’un delta intérieur : le fleuve a progressivement comblé, par apports d’alluvions, ce qui n’était au début de notre ère, qu’une vaste lagune salée.

Les vestiges de ce delta et de sa zone marécageuse sont les étangs héraultais (Capestang, La Matte, Vendres) et le complexe lagunaire des étangs du Narbonnais.

 Route inondée à Sallèles d'Aude - mars 2011Le lit sinueux tracé au sein des alluvions du delta présente une pente faible qui facilite ses débordements. Les épisodes pluvieux courts et violents augmentent encore le risque de crues de l’Aude qui se répandent/inondent naturellement l’étang de Capestang.

L’étang de Capestang reçoit également l’eau de son propre bassin versant. Ce dernier comprend notamment les bassins versants de l’étang de Montady et de la Quarante. Le climat méditerranéen ainsi que la vaste surface du bassin versant conduisent également à une rapide et importante montée des eaux.

 

Le delta de l'Aude